Lien à la page d'accueil pour le site de la Semaine canadienne de la démocratie

Semaine canadienne de la démocratie

 

Le système politique du Canada

Le système politique du Canada est fondé sur celui du Royaume-Uni. Il s'agit d'une monarchie constitutionnelle, ce qui signifie que nous reconnaissons la reine ou le roi comme le chef de l'État, tandis que le premier ministre est le chef du gouvernement.

Le Parlement du Canada est composé de la Reine du Canada (représentée officiellement par le gouverneur général), du Sénat et de la Chambre des communes. Le Sénat compte 105 sièges et ses membres sont nommés par le gouverneur général sur la recommandation du premier ministre. La Chambre des communes regroupe 338 députés élus par les citoyens aux élections générales et partielles.

Selon la Constitution du Canada, l'intervalle maximal entre deux élections générales est de cinq ans. Toutefois, une élection peut aussi être déclenchée plus tôt si le premier ministre convainc le gouverneur général de dissoudre le Parlement ou encore si le gouverneur général accepte la démission du premier ministre après la défaite de son gouvernement lors d'un vote de confiance en Chambre et ne demande pas au chef d'un autre parti de devenir premier ministre et de former un gouvernement. En 2007, le Parlement a adopté le projet de loi C-16, qui prescrit la tenue d'élections tous les quatre ans, le troisième lundi d'octobre.

La représentation à la Chambre des communes est basée sur une division géographique du pays en circonscriptions. Le nombre de circonscriptions est établi selon une formule inscrite dans la Loi constitutionnelle de 1867; un seul député est élu dans chaque circonscription. À l'heure actuelle, le Canada compte 338 circonscriptions.

Le système électoral du Canada est un « système majoritaire uninominal à un tour » (soit un scrutin majoritaire). Dans chaque circonscription, le candidat qui reçoit le plus de votes obtient un siège à la Chambre des communes et représente sa circonscription à titre de député. Un candidat n'a pas besoin d'obtenir une majorité absolue (plus de 50 % des voix de sa circonscription) pour être élu.

Au Canada, le vote est un acte secret. Les mesures de sécurité entourant les bulletins de vote sont de la plus haute importance, et le système empêche quiconque de savoir comment un électeur a voté.

A lire aussi:



Lien à Élections Canada